thd « pour les nuls »

par Christian D. ; animateur du projet et du site « Très Haut Débit Internet pour les zones dans l’ombre numérique de la Plaine de France »

Conscient de l’âpreté du sujet pour certains d’entre vous, je me lance dans une petite synthèse que je vais faire très grand public avec quelques termes barbares que je vais tenter d’expliciter. et tout d’abord comme un petit dessin vaut mieux qu’un long discours … cliquer ici

3 parties :

  1. le réseau de distribution appelé « boucle locale » :
    c’est la portion de réseau qui se trouve entre chez vous et la  » boite-ptt-sur-le-trotoir  » située à qq centaines de mètres de votre habitation. Elle est constituée de câbles appelés  » paires de Cuivre téléphoniques » posés durant ces 35 dernières années du temps du « monopole des télécommunications » qui ont tout de même permis à notre Pays, la France de se positionner sur le podium mondial, en passant du 22 à Asnières aux 200 Millions de lignes téléphoniques sans oublier le fameux minitel ancètre de l’Internet, objet de notre projet.
    Dans notre projet il n’est pas prévu de le remplacer par de la fibre optique dans la première phase. Mais ce réseau étant, sur notre territoire, très vétuste il DOIT être rénové. C’est l’opérateur historique qui est encharge de cette maintenance malgré la disparition depuis 2002 du « service Universel » du téléphone en France ( certain(e)s paient un abonnement pour assurer cette maintenance). Cette démarche auprès de FT/Orange permettrait de gagner 1 voire 2 Mbps sachant que l’on part de loin ( actuellement 1 à 2 Mbps pour 85% des bouffémontois) donc +100% !-> alors n’hésitez pas à insister dans ce sens auprès de vos élus et/ou de votre syndic de copropriété c’est votre droit  de citoyen !
  2. le second maillon de la chaîne est le réseau de transport :
    Il relie ces « boites-ptt » (S/R) et le central téléphonique de Domont appelé NRA, nœud de raccordement d’abonnés -oui oui d’abonné pas de client !- et là, la pose de la Fibre Optique est LA solution car elle permet de se soustraire à l’inconvénient-t de la distance à l’origine du faible débit dans nos communes.
    3 options sont possible :

    • on récupère ce qui est notre propriété, l’accès aux fourreaux posés du temps où France Télécom était publique et qui sont vides ou réutilisable mais on ne sait pas où !
    • on creuse en ligne droite à travers trottoir, chaussées et champs, pas très profond 40 cm et pas large qq 10 zaine de cm mais ça a un coût de Génie Civil.
    • on profite de tranchées existantes ou prévues pour d’autres projets et on pose des fourreaux pour passer notre fibre mais ça n’en prend pas le chemin d’où une mobilisation nécessaire de citoyens !
  3. et entre les 2 : les « boites-ptt » dites armoires de Montée en Débit » MeD
    ces « boite-ptt » (appelées S/R-MeD ( comme Sous Répartiteur de Montée en Débit et il y en aurait 6 sur la commune) doivent être complètement remaniées puisque l’idée est de déporter une partie des équipement du central de Domont dans ces armoires et de faire l’adaptation à la fibre optique et la paire de Cuivre.
    cette offre existe depuis qq mois au catalogue d’Orange ( voir sur mon site). elle a un coût, reste à trouver les financeurs autre que les citoyens en direct mais nous sommes sur la bonne voie. restera à résoudre l’épineux pb de la concurrence et du choix de son opérateur ! ( vaste sujet !)
    l’idéal serait de devenir son propre opérateur, c’est possible plusieurs l’on fait en France.

-> en résumé, passer de l’age de pierre ( 1Mbps) à l’ère du service, de la dématérialisation et du « Cloud » ( 100Mbps soit 100 fois plus vite !) c’est possible ! et dans les 2 sens ( montant et descendant).

  • techniquement ( les solutions existent sont déjà en place et sont fiables),
  • financièrement ( les subventions sont prévues et une mutualisation réduit les coûts très fortement)
  • enfin le régulateur des télécom semble aller dans le bon sens ( au 1 er degré du terme !)

il reste à convaincre les politiques que c’est leur intérêt et un peu le nôtre CQFD !

(*) l’expression « Pour les Nuls » n’a absolument rien de péjoratif, il s’agit seulement de caractériser une explication à l’usage des néophyte ou candides sur le sujet !