la fibre -ftth- dans tous ses états

    un coup de projecteur sur l’ingénierie de la fibre optique ou comment faire toute la lumière sur ces fins filaments de verre.

cable tél cuivre-2cassette_2

 le futur : à gauche c’est une cassette dans laquelle s’enroule une fibre optique qu’il faut ménager pour ne pas bloquer l’émission de la lumière c’est cette fibre qui va transporter les 0 et les 1 à très grande vitesse sur de longues distances, près de 1 milliard de 0 et 1 par seconde et sur plusieurs 10zaines de km et elle ne mesure que 9µ ( 9 millièmes de mm)

le passé : à droite, les normes télécom qui ont fait les belles années du 22 à Asnières avec le bon vieux câble cuivre qui se base sur des multiples de 12 ! ( certainement un 720 paires de cuivre de 4/10)

la fibre optique à hérité de cette base 12 et sur la photo de gauche nous constatons que c’est 12 fibres ( vers le bas de l’image)  qui sont soigneusement enroulées et rangées dans cette cassette d’une vingtaine de cm de diamètre en provenance du câble jaune arrivé par le haut et éclaté en 12 fibres.

ces brins sont ensuite envoyés vers le hall de l’immeuble ou la limite de propriété du pavillon pour aboutir dans votre salon sur des Point Terminal Optique ( TPO) composés de 1 ou de 4 fibres suivant la réglementation et en prévision de la concurrence des opérateurs

PTO particulier-1

P1030552

enfin la box de l’opérateur  commercial ( ici une livebox) recevra la fibre optique provenant du PTO

Mais au départ tout commence dans une armoire de rue appelée Point de Mutualisation (PM) où l’opérateur de réseau apporte la fibre optique du central téléphonique, anciennement NRA ( comme Nœud de Raccordement d’abonné) e,t fibre optique oblige, s’appelle maintenant NRO ( comme Nœud de Raccordement Optique),

  • avec une partie gauche réservée pour chaque opérateur ( 4 au maximum) qui apporteront leur fibre directement de leur NRO ( souvent distinct en comparaison avec les locaux de dégroupage attenant au « central téléphonique « PTT »)
  • une partie droite où l’opérateur « boucle locale » aura ramené les fibres de l’abonné qui ont été installées 1 seule fois et utilisées par les autres opérateurs qui décideront de commercialiser la Fibre Otique ( Opérateur Commercial), moyennant une location suivant des tarifs en cours d’élaboration

PM d'immeuble-1

la aussi les fibres optiques sont minutieusement enroulées dans des cassettes toujours par groupe de 12 fibres qui alimenteront chacune 64 foyers. en passant par des équipements ou bornes intermédiaires appelées PBO ( comme Point de Branchement Optique) avec toujours des cassettes.

cassetteo PBO-12 fibresPBO-12 fibres-1

PBO-1

si je résume, nous avons :

une chaîne d’équipements : internet -> NRO -> PM -> PBO -> PTO -> box -> pc

différents réseaux :
  1. le réseau de Transport sur lequel se relient les serveurs d’Internet qui délivrent les services ( sites marchands, site d’information, TV, tél, …)
  2. le réseau de collecte ( qui relie les NRO) lui aussi en fibre optique
  3. la desserte composée d’un réseau d’agrégation entre NRO et PM et de distribution entre PM et PBO
  4. le réseau de raccordement ou boucle locale qui dessert l’Abonné c’est à dire entre le PBo et le PTO situé dans chaque foyer.

une technique appelée GPON pour Gigabit Passive Optical Network qui permet d’alimenter 64 foyers avec une seule fibre optique

et les capacités dans tout ça :

  • un NRO peut accueillir plus de 45000 ligne dite principale ( 1 foyer, 1 appartement ou 1 pavillon) dans notre cas il se situera certainement à Sarcelles en remplacement du NRA de Domont
  • un PM ou Point De Mutualisation abritera de l’ordre de 300 à 500 lignes ce seront des armoires sur le trottoir proches des anciennes S/R ( sous répartiteurs) pour Bouffémont par exemple il risque d’y en avoir entre 6 et 8 et c’est sur cet équipement que viendront se relier les différents opérateurs réseau ( jusqu’à 4 maximum) et d’où partira le réseau de distribution /raccordement qui, en technologie GPON s’éclatera en 32 fibres.
  • un PBO ou Point de Branchement Optique hébergera entre 3 et 10 foyers suivant la réglementation, toujours en cours de définition ( mono ou quadri fibre/foyer)
  • un PTO dans chaque foyer qui amènera la fibre optique dans la box de … l’Abonné