la fibre optique à Bouffémont HC

fibre optique HC

Fin juillet 2014, l’Opérateur Orange a transmis un courrier au Président de la CcopF et au maire de Bouffémont pour préciser son planning d’intervention sur la commune de Bouffémont pour l’installation de la Fibre Optique qui devrait se dérouler au cours du 1 semestre 2015 auquel il faut ajouter un délai de l’ordre de 18 mois pour l’installation finale et la commercialisation.

la première étape concernerait la partie Hauts Champs de la Commune :

la partie résidentielle avec

  • les maisons individuelles du Domaine de l’Orme et de la rue des Chênes,
  • les logements collectifs de l’allée de la Gare et les HLM des Hauts Champs,
  • les maisons individuelles près de la Gare,
  • la copropriété des Maréchaux de la rue Murat à la rue Brune,

la partie Zone d’Activité Economique avec

  • l’immeuble ISBA,
  • la zone du parking de la gare,
  • les commerces de l’allée de la Gare

la partie bâtiments publiques avec

  • le centre social Eiffel,
  • le Centre Culturel,
  • l’école des Hauts Champs maternelle et primaire,
  • la crèche

les « calculs » de l’opérateur et de la municipalité annoncent une couverture cible de 40% de logement raccordés à la fibre optique,

mais en fait une étude sociaux économique et plusieurs sondages font ressortir un taux d’appétence très faible et ce ne seront que à peine 5% de la population qui adhérera à ces nouveaux abonnements internet.

2 raisons majeures :

  1. le besoin : cette zone offre le Triple Play soit un débit de l’ordre de 4 à 5 Mb/s c’est à dire la TV sur Internet,
  2. le coût : le montant d’abonnement sera augmenté de 5 à 10 euros/mois avec des frais d’installation.

alors que sur les zones du Haut Village, de la Cerisaie, de la rue de la République, de l’Orée des Elfes, de la rue François Mitterrand et une grande partie du Trait d’Union ne disposent aujourd’hui que d’un très maigre débit inférieur à 1 Mb/s (l’un des plus bas … du Monde !)

ET suivant la même étude sociaux-économique et plusieurs sondages :

  1. le besoin est crucial pour nombre d’habitants pour leurs besoins personnels ou professionnels,
  2. l’augmentation de coût et même le changement potentiel d’opérateur ne poserait aucun problème,

Le taux d’adhésion serait alors plus proche des 60% 

trouver « l’erreur de calcul ou de jugement » !

Un autre élément invoqué serait le non-enfouissement des câbles télécom sur ces zones.

D’une part cela n’est vrais que sur de très petites distances et d’autre part cela ressemble à une double peine à la fois environnementale et d’offre de service ! toujours pour les mêmes !

pour demander le rétablissement de l’égalité sur notre territoire rejoignez-nous en laissant votre email dans la col de droite

Publicités