Phase II, de la fibre optique sur nos territoires ;-(

UNE bonne nouvelle : la fibre est là et bien là sur la quasi totalité de nos territoires du Pays de France,

  • tant côté AMII, investissement privé par les 2 opérateurs nationaux Orange et SFR
  • que côté RIP, investissement public par le département du Val d’Oise via le projet VORTEX

tous ne sont pas encore « raccordés », c’est à dire que la fibre n’arrive pas encore dans leur salon car soit ils n’ont pas fait le dernier pas de signer leur nouveau contrat, soit que des difficultés passagères rendent délicat le raccordement des derniers mètres du coin de la rue à leur salon

mais tous ( ou presque) sont « raccordables » ou « éligibles » c’est à dire que la fibre arrive … au coin de la rue ( un boitier est installé tous les 6 à 12 logements). , et ceci pour TOUS le Val d’Oise y compris les fermes les plus reculées du Vexin !

MAIS aussi …

une mauvaise nouvelle rapportée par La Gazette du Val d’Oise – L’Echo Régional: Val-d’Oise. Pontoise : les armoires de raccordement à la fibre vandalisées à Marcouville. … et dans de plus en plus de communes du Val d’Oise :
https://actu.fr/ile-de-france/pontoise_95500/val-doise-armoires-raccordement-fibre-vandalisees-marcouville_31400015.html
en effet l’incivilité gratuite ou préméditée est là et bien là ( lire l’article de la Gazette du Val d’Oise plus haut) avec plusieurs causes ( que nous détaillerons dans un prochain post) mais surtout UNE conséquence :

l’arrêt des services véhiculés par la fibre optique tels le téléphone, la télévision … l’accès à internet et tous les nouveaux services !
c’est à dire un retour en arrière avec son lot de répercussions tant pour notre vie personnelle que 
professionnelle, notre Vie Numérique !

ce sujet est en train de devenir une « Cause Nationale »  et différentes instances politiques et associatives mettent ce phénomène nouveau à l’ordre du jour de leurs colloques, conférences et débats ;

tels l’ARCEP ( autorité de régulation des télécom), l’AVICCA ( l’association qui défend les collectivités locales) , les états Généraux des RIP ( qui fédère les initiatives régionales des territoires), les assises du Très Haut Débit ( qui sensibilise les instances politiques) et NOTRE association le Très Haut Débit en Pays de France ( qui anime et relaie les attentes et les inquiétudes des Citoyens de notre territoire du Pays de France).      à suivre …