les réseaux face à la crise 9° EGRIP 2020

Comme chaque année les Etats Généraux des RIP ( Réseau d’Initiative Privé) se sont déroulés à Deauville/Mer, mais pour cette 9° édition c’était Deauville/Web ! en visio conférence Zoom et retransmise sur YouTube Live,
avec la présence de 2 Ministres, Cédric O ( secrétaire d’état au Numérique) et Julien Denormandie (secrétaire d’état en charge des territoires et du logement), des Sénateurs et représentants de région et département et près de 450 participants le 19 mai et encore 280 le 20 mai,
les grandes organisations et parties prenantes du déploiement de la fibre optique en France ( Avicca, Infranum, Objectif Fibre, le Credo, la Caisse des Dépôts et sa Banque des Territoires, la FFT, l’Arcep, …)

les principaux acteur-opérateurs d’infrastructure réseau télécom en France ( Covage, Altitude, Orange, SFR)
et même un fabricant de fibre optique ( Prysmian)

Quand au titre  » les réseaux face à la Crise » et aux sujets abordés «  la résilience Numérique » et « Réussir l’après COVID », le Numérique et le Covid19 étaient au centre des discussions et des propositions de solutions.

les grands thèmes abordés :

  • le rappel des plutôt bons chiffres sur le déploiement de la fibre en France, d’avant la crise, avec 50% des prises déployées ( env. 16 Millions sur les 34 millions d’accès internet) MAIS toujours cette lente adoption avec seulement 20% de prises raccordées et activées chez l’utilisateur final,
  • la constatation d’une baisse de 70% de la production durant le confinement malgré de réels efforts d’incitation à continuer le déploiement fibre ( primes et protection),
  • la robustesse réseau ftth ( Fibre To The Home) qui a tenu le choc des visio conférences ( *10) , du télé travail, des télés éducation, santé, loisirs, …
  • le rappel de l’engagement de pérennité du réseau fibre … pour 50 ans !
  • mais aussi les freins rencontrés lors du déploiement et la constatation des déficits de maintenance avec son cortège de dégradations et de mauvais fonctionnement opérationnels :
    • les tracasserie administratives d’Enedis pour supporter les fibres sur les poteaux ciments,
    • les difficultés de réunir des AG de copropriété pour faire voter les autorisations d’accès aux parties privatives d’immeuble,
    • le catastrophique état de la BAN avec 30 % des cas de non raccordements dus aux adresses défaillantes !
    • de la mise en oeuvre délicate et mal processée de la sous traitance fonctionnant en mode STOC ( Sous traitant d’opérateur commercial) avec :
      • dégradation de serrure d’armoire PM/SRO,
      • chemin de jarretières non respecté dans les armoires donnant lieu à un paysage de « spaghetti » ingérable,
      • chemin optique incorrects amenant à des erreur en cascade,
      • soudures mal vérifiées,
      • câbles coincés, de rayon de courbure hors norme

 … en fait de règle d’ingénierie non respectées.

les solutions :

  • reprendre très vite le rythme des déploiements qui devraient se situer vers les 15 à 20 déploiements/mn en France,
  • lancer des recommandations au niveau national ( arcep et état) pour faciliter, contrôler et rendre plus efficaces les déploiements que ce soit en zone RIP ou AMII ( voir points évoqués plus haut) et en particulier une mesure phare sur la responsabilisation des OI ( opérateur d’infrastructure créateur du réseau) sur les OC ( opérateurs commerciaux utilisateurs et vendeur des services réseau) et … leurs sous traitants avec des mesures coercitives allant jusqu’à la radiation !
  • alimenter le FSN ( fonds de soutien au Numérique) pour encourager les initiatives des RIP yc les ré-ingénierie de certains réseaux cas de la CCF Deauville,

et sans oublier l’implication des citoyens pour ces améliorations (par exemple remonter via des plateformes/appli les différents incidents constatés sur l’infrastructure ( NRP, PM, PBO, PTO, poteau, regards, …) et se décider (enfin!) à adopter et faire adopter la fibre !
croisade que mène Notre association et qui porte ses fruits mais très modestement sur nos territoires du Val d’Oise.

et encore un grand Bravo à l’organisation et spécialement à l’Organisateur de ces 9° états généraux des RIP des 19 et 20 mai 2020 Sébastien Côte

« le numérique est un droit et le Numérique sera un pilier de la relance » ( dixit le Ministre)