le Val d’Oise se fibre …

logo valdoisefibre  … lentement mais surement le projet VORTEX, couvrant la partie du Val d’Oise  » abandonnée » des Opérateurs de Télécommunication traditionnels,  avance !

le site valdoisefibre.fr offre une carte interactive qui renseigne sur l’avancée du déploiement de la fibre optique sur les 85000 prises du département ( hors AMII)

en cliquant sur ce lien : https://www.valdoisefibre.fr/#/test-eligibilite/

il suffit de saisir votre adresse postale en sélectionnant la commune puis la voie et le n° et vous verrez apparaitre des gouttes d’eau de 4 couleurs différentes si vous êtes déjà dans un périmètre cerné en bleu ce qui signifie que l’armoire de rue ( le SRO ou PM, point de mutualisation) est installée et raccordée au  NRO, noeud optique :

  • rouge : entre 9 et 18 mois ( les études sont en cours)
  • jaune : entre 6 et 12 mois ( les travaux sont en cours)
  • orange : entre 3 & 6 mois ( la fibre est déployée ou vous êtes éligible)
  • verte : 1 à 3 semaines suivant le RV avec votre FAI ( votre logement est raccordable, vous pouvez souscrire un abonnement)

quelques questions restent à se poser :

  • avec quel FAI  je vais contractualiser ?( Ozone ? K-Net ? ou Vidéo Future ? ou Bouygues ?)
  • quels tarifs me propose t-on ? ( le même que l’adsl la 1ère année !)
  • chez moi où vais-je installer la box ? ( recommandation de Très Haut Débit en Pays de France :
    • dans le bureau ou dans l’entrée mais ni ds le salon et surtout pas ds la chambre !
    • les appareils ( tablettes, smartphones, ordinateur portables, consoles, radio, Objets, … se connecteront en wifi y compris le(s)décodeurs TV
    • seul Le PC fixe devra être relié par câble (rj45) à la box pour disposer du meilleur débit internet
  • l’installation sera prise en compte par l’installateur qui raccordera la boîte PBO ( point de branchement optique) qui se trouve près de chez vous ( toutes les 12 logements) à un petit boitier de 8 cm de côté, dans votre logement ( appelé le PTO (point terminal optique)
  • les débits prévus et annoncés seront en descendant (1Gb/s) et en montant ( 200Mb/s), un petit test avant la signature !
  • ainsi qu’un bref bilan de l’intervention …

n’hésitez pas à nous communiquer vos commentaires et vos résultats de test de débit à treshautdebit.paysdefrance@gmail.com

et à nous rejoindre à l’association Le très Haut Débit en Pays de France

Publicités

et si la fibre ne tenait qu’à 1 fil !

Quand la Fibre est là et que vous devenez accroc, Elle, peut, sans crier garde, sans prévenir, se décrocher sous un coup de vent malicieux qui va faire chuter un gros arbre à proximité du passage en aérien ,

et crac ! une 1/2 douzaine de poteaux bois, métal ou ciment par terre et qq 10zaines, voir une petite centaine « d’abonnés » à la fibre se retrouvent dans le noir, un comble pour celle qui véhicule la lumière !

 

 

 

 

 

 

Petit coup de vent, et pas de chance, l’arbre tombe juste sur l’une des dernières voies de la commune où les fils de télécommunication n’ont pas été enfouis … dommage !

RuraliTICS 2018

Au menu de cette 13ème édition de RURALITIC, sous le soleil du Cantal et au coeur d’Aurillac, les 28-29-30 août prochains :

-Les réseaux numériques : fibre, 4G fixe, satellite, 5G demain, et la couverture tant attendue des zones blanches du téléphone mobile ! Ca bouge en accéléré côté infrastructures !

-La revitalisation des centres-bourgs et les interactions villesmoyennes-campagnes au coeur des débats.

L’agriculture connectée et ses étonnantes innovations qui continuent de sculpter le monde rural

L’inclusion numérique, ou comment ne pas laisser 30% des Français sur le bord de l’autoroute du progrès ?

70 intervenants, 400m2 d’exposition, une soirée « mushing », 600 élu(e)s attendu(e)s et 6 visites de terrain : santé, éducation, THD, tourisme, télétravail et agriculture…

Le préprogramme est en ligne

Les inscriptions sont ouvertes

A vous de jouer 🙂

Le 24 novembre dernier à Reims, le Gouvernement (Gérald Darmanin et Mounir Mahjoubi) lançait le « Forum de l’Action Publique », vaste consultation des agents et usagers des services publics. Hier, Bercy présentait les conclusions de cette démarche qui a mobilisé 17.000 répondants. En partage le sentiment majeur d’une « dégradation des services publics » (66% des agents et 60% des usagers)…

Un nouveau défi pour le Gouvernement dans le cadre de son projet Action Publique 2022 dans lequel le Numérique, s’il doit jouer et joue déjà un rôle majeur, ne constitue probablement pas la réponse unique en matière de réforme et ne s’avèrera efficace qu’en corrélation avec une démarche d’inclusion numérique réussie (30% des Français sont encore en profonde difficulté dans l’utilisation d’Internet)…

Lire l’article de 20minutes

les fabricants de fibre optique … en France !

cas de Prysmian qui soutient le développement du haut débit en France

N°1 en Europe et en France, Prysmian group est l’un des leaders mondiaux de la production de fibre optique. Il maîtrise l’ensemble des processus de fabrication.

L’usine de Douvrin est le plus grand site de production de fibre optique en Europe. Chaque année, elle produit des préformes de verre permettant la production de plusieurs dizaines de millions de kilomètres de fibre optique. L’usine de Calais utilise les fibres de Douvrin pour fabriquer, plusieurs dizaines de milliers de kilomètres de câbles Flextube© par an pour adresser tous les types de mode de pose (aériens, souterrains) et de réseaux (transport, collecte, Fttx, mobile).

Et l’usine de Chavanoz, en Isère, produit des câbles télécom cuivre, des câbles optiques de raccordement d’abonnés (drop) et des produits de connectivité optique…
Lire l’intégralité de l’éditorial de Marc Leblanc, Directeur commercial Europe du Sud de Prysmian et Président d’Objectif Fibre

analyse des discours officiels sur la Fibre Optique

Commentaires de l’association Très Haut Débit en Pays de France :

à partir d’extraits des discours parus dans la lettre d’info de Valdoise.fr du 8 mars 2018 suite à l’inauguration du NRO de Magny en Vexin du 7 mars 2018 :

« Avec cette nouvelle installation, ce sont près de 7 000 foyers, entreprises et sites publics de 24 communes … »

bravo pour l’initiative !

ceci est une très bonne nouvelle de la prise en compte simultanée des résidentiels, des professionnels et des services publics des villes et des villages, car Internet est une ressource classée au patrimoine de l’UNESCO et doit donc être partagée entre tous !

Mais l’excessif optimisme des délais annoncés est à prendre avec quelques précisions :

« tous les habitants des communes du Vexin auront accès progressivement à partir de l’été 2018 aux services et usages du très haut débit. »

+ qq mois entre 8 et 18 !

En effet, les 3 premières étapes de la mise en place d’un réseau de fibre optique (NRO-SRO-PBO), à la charge du concessionnaire de la DSP ( Délégation de Service Publique), l’OI (Opérateur d’Infrastructure), sont effectivement réalisables dans des délais maîtrisés dès lors que les anticipation, planification et réservation de ressources sont correctement réalisées par le prestataire et ses sous-traitants …

mais l’issue de ces étapes donne une prise éligible et non opérationnelle !

Il faut y ajouter les délais de réglementation de la concurrence ( 3 mois de gel) , de démarchage des FAI ou appelé OC (Opérateurs Commerciaux) s’ils se présentent sur les secteurs concernés !, les interventions de câblage entre le PBO et la partie privative (après signature du contrat, prise de rendez-vous et solutionnement des difficultés de passage de la fibre dans la partie privée, …) qui ajoute très souvent plusieurs mois au délai annoncé. D’autre part le délai entre les premiers raccordements et … le dernier se compte en … années voire … pas du tout, puisque les opérateurs ont la possibilité légale de ne pas faire plus de … 80 % des zones prévues !

et c’est au bout de quelques » galères » que l’on obtient une prise raccordée ou activée et prête, enfin, à bénéficier de la formidable avancée technologique mais aussi de bien être que procure ce nouveau média qui fait faire un bon de 100 à 1000 par rapport à l’adsl dit « haut débit » mais limitée à 15Mb/s voire beaucoup moins dans 65% de cas inférieure à 3 Mb/s et surtout dissymétrique ( trafic montant et descendant émission ou réception 8 fois inférieur))

les préconisations de l’association Très Haut Débit en Pays de France :

  • disposer d’un tableau de bord sur un site internet avec cartes interactives pour information des élus  locaux et des citoyens au fil de l’eau avec mise à jour en temps réel avec des prévisions à 2 semaines, 1 mois, 3 mois et 6 mois.
  • informer par des réunions publiques préalables les citoyens pour bien se préparer à l’arrivée de ce nouveau média,
  • préparer les usages et les applications qui utiliseront ce formidable média dans les domaines :
    • de la santé ( cabinets médicaux, centres de soins, Ephad, hôpitaux, clinique, service à la personne, …)
    • de l’éducation ( écoles, collèges, lycées, déports de centres universitaires, .. ) généralisation des MOOC,
    • la mise à disposition de services publiques accessibles 24/7, ( poste, mairie, social, transport, …)
    • le développement de la vie politique et des échanges citoyens-élus,
    • de la sécurité des biens , des locaux et des personnes ( renforcement des réseaux de vidéo surveillance basés sur les caméra IP),
  • ne pas oublier la sécurité des équipements télécom, armoire de rue (SRO) et PBO en aérien car ils deviennent les maillons indispensables et « de survie » pour chacun d’entre nous, particuliers, professionnels et services publics.
  • préparer le service après-vente et mettre des Chatbots avec de l’IA pour assurer le service et le conseil en cas de soucis techniques, commerciaux ou simplement d’utilisation.

inauguration du NRO de Magny-en-Vexin le 7 mars 2018

En ce mercredi 7 mars 2018, quelque peu pluvieux et bien boueux, a eu lieu le » grutage » du « shelter » un des 8 points névralgiques du réseau de Fibre Optique à Très Haut Débit du Val d’Oise.

voici donc le 3ème NRO officiel après celui de Luzarche en octobre 2017 et celui de Vallangoujard en février 2018. Celui de Méry sur Oise est prévu pour jeudi 15 mars, 2 sont en reconditionnement celui de Cormeilles en Vexin et celui de Beaumont sur Oise, et les 2 derniers celui de Vigny et celui d’Arthies sont annoncés pour le mois d’avril ce qui complétera le réseau VORTEX du nord et de l’Ouest du Val d’Oise. (pour tout savoir sur ce projet déploiement fibre RIP) le niveau 1 est composé de 8 NRO, « Nœud de Raccordement Optique » véritable central téléphonique concentrant les fibres optiques reliant une 10zaine de milliers de foyers/entreprises au réseau Internet mondial « la Toile ou le Web ».

le niveau 2 sera l’installation des armoires de rue appelées SRO/PM ( Sous répartiteurs optique) pour distribuer la fibre dans 3 à 400 foyers appelé aussi PM (Point de Mutualisation) où pourront se raccorder les opérateurs télécom concurrents.
Les premiers contacts entre le concessionnaire Val d’Oise Fibre, filiale de TDF,  et les élus locaux de chaque commune sont en cours pour évaluer et décider ensemble le positionnement et la capacité de ces Armoires ( même la couleur !)

le niveau 3 est la mise en place de PBO ( Point de Branchement Optique) qui desserviront jusqu’à 12 foyers localement et seront raccordés à l’armoire de rue (partie droite), ce qui qualifie une prise de  » prise éligible ou raccordable »

ensuite un gel de 3 mois du projet est institué pour donner la possibilité aux opérateurs concurrents de candidater à l’installation d’équipements à l’intérieur de ces armoires ( partie gauche)

et enfin le niveau 4 du tirage de la fibre jusque dans la partie privative des appartements ou maisons avec la pose d’un boîtier PTO ( point terminal optique) sur lequel se branchera la Box du FAI ( Fournisseur d’Accès à Internet) avec qui chacun pourra prendre un abonnement de connexion aux services offerts par la fibre optique ( Téléphone, TV, Internet, …)
et la prise devient «  prise raccordée ou activée »

Quelques informations ont été égrenées au fil des discours dans un contexte optimiste d’avancée du projet Vortex de fibrer 87 000 logements en moins de 3 ans sur 116 communes du Vexin et du NO du Val d’Oise, « territoires oubliés » des opérateurs de télécommunications privés nationaux.

Commentaires de l’association Très Haut Débit en Pays de France : en cliquant ici
à partir d’extraits des discours parus dans la lettre d’info de Valdoise.fr

 étaient présents, des élus :

  • Marie Christine Cavecchi, Présidente du Conseil départemental,
  • Pierre Edouard Eon, Conseiller départemental délégué au numérique et Président du Syndicat Mixte Ouvert Val d’Oise Numérique,
  • Jean Pierre Muller, Conseiller départemental et Maire de Magny-en-Vexin,

le Directeur Général de Val d’Oise Fibre, Monsieur Robert Valière,
et plusieurs Maires, Conseillers municipaux et Citoyens du Val d’Oise,

et Notre Association « le Très Haut Débit Internet en Pays de France » était représentée.

 

 

lancement du « Club » des villes fibrées en Val d’Oise par Orange !

ce jeudi 30 novembre 2017, Orange IdF a lancé ,

 » Le premier Club des Villes Fibrées #OrangeIDF inauguré aujourd’hui au Show Room Orange de Soisy sous Montmorency en présence des maires de : Enghien,Osny,Pontoise,Piscop,Moisselles,Sannois,Cergy,Bouffemont,Ermont et Villemonble . Merci aux Conseillers Departementaux , Maires et élus présents lors de la remise des trophees Villes Fibrees . Ce soir présentation de la Smart City pour le Smart Citizen. »

par Bruno Clinckemaillie

l’Association le « Très haut Débit en Pays de France »  avait fêté  cet évènement 2 semaines au paravant, le 18 novembre 2017, au Centre Culturel de Bouffémont.
cette « Rencontre de la fibre » a été l’occasion de montrer que « la mise en commun d’efforts élus-citoyens a payé ! » , elle a réuni près de 100 personnes :

  • adhérents de l’association,
  • sympathisants de la commune et de communes alentours
  • ainsi qu’une 10 zaine d’élu locaux et départementaux actuel et ancien,

à noter « l’absence » marquée et remarquée de l’Opérateur Orange pourtant invité et bienvenue dans cette assemblée ! …

mais l’Opérateur historique se doit de ne participer qu’aux manifestations qu’IL organise, semble t-il ?!

 

et la lumière fût !

ouf ! au bout d’une bonne dizaine de jours dans le « noir numérique« , de la télévision à internet en passant par le téléphone et autres objets connectés, tous étaient éteints !

et puis la lumière optique est revenue !

questions : mais que s’est-il donc passé ? quelles sont les conséquences d’un tel incident sur notre vie numérique, notre vie professionnelle, notre vie de citoyen ? qui est, qui sont le ou les fautifs ? comment se prémunir contre ce type d’évènement ? quelles précautions à mettre en oeuvre ? …

à l’heure où nos sociétés s’engouffrent dans le tout numérique pour le meilleur, en espérant que le pire n‘arrive pas, il est de « Salut Public » de prendre les bonnes décisions et mettre en oeuvre les actions qui protègeront nos installations, et rendront sereine notre vie de tous les jours.

prémices : en mars dernier ( 2017), lors de l’installation des armoires de rue, (les PM/SROptique), nous avons pu constater une vague de vandalisme sur notre commune qui a endommagé l’ensemble des armoires en forçant les serrures, charnières et portes elles même, fort heureusement, pour cette fois au moins, aucun équipement optique n’a été endommagé car aucun dispositif lié à la fibre optique n’a de valeur marchande ( contrairement au cuivre ou aux équipements électrique ou électronique). Lorsque notre association avait mis en avant les possible conséquences et demandé de prendre quelques mesures minimum telle la pose de caméra de surveillance ou de changement de type de serrure, la seule réponse de la Mairie a été un édito sarcastique et limite polémique mais rien n’a été fait et il ne reste qu’à attendre que le pire arrive, … eh bien il est arrivé mais par un autre biais :

la grande panne : le vendredi 22 septembre 2017, un engin de travaux public du chantier près de la gare de Domont, dans le cadre de rénovation du futur centre ville, a arraché un ensemble de câbles de télécommunication certainement balisé par le filet vert habituel ( à vérifier) et référencé dans les bases de données de l’opérateur Orange (confirmé), mais …probablement pas pris en compte par le chantier avec un dysfonctionnement dans le processus d’autorisation de travaux sur la voie publique (affaire à suivre … sans rien lâcher, le citoyens « numérique » a le droit de savoir !)

bilan : près de 2000 foyers sont privés de télécommunication, internet, téléphone fixe et télévision par internet sans distinction de technologies adsl ou fibre optique pour une bonne dizaine de jours, c’est long quand on commençait à s’habituer à avoir des temps de réponse à la vitesse de la lumière !
une nouvelle tranchée de génie civil, de plus de 600m, a été nécessaire pour re-déposer de nouveaux câbles téléphoniques cuivre ( un comble !) et optiques ( ils n’avaient pourtant que quelques mois pour une durée de vie programmée de .. 1 siècle), puis la re-connexion et surtout les 100 taines de soudures de fibre optique à réaliser en quelques jours, …

que fait Orange ? ( phrase assez souvent entendue pendant cette semaine noire …)
eh bien l’Opérateur de Télécommunication a « assuré ! » sur tous les tableaux, enfin presque ! :

  • un site internet de http://suivi-des-incidents.orange.fr  a permis à chacun d’entre nous d’être informé en quasi temps réel de la progression de la résolution de la coupure avec des dates qui, si elles ont évoluées, ont été mise à jour régulièrement et tenues. site simple où seul le n° de téléphone est requis pour obtenir l’état de nos équipements personnels,
  • des agents en boutique qui, bien que débordés dans les premiers jours, ont assuré en proposant des solutions de dépannage, certes limitées à l’internet, mais fonctionnant immédiatement avec des performances honorables (débit  équivalent à un bon adsl, volume de 10 Go soit une bonne réserve d’un mois de surf et autres activités classiques sur internet et pour 2 mois et gratuite !)
  • les travaux ont été déclenchés très rapidement et les premières re-connexions réalisées au  bout de qq jours pour certains, il semble que les travaux de remise en service ont été mené en procédure d’urgence en rapport avec la gravité de la situation qui impactait tant des particuliers que des professionnels dont l’accès à internet est une question de survie professionnelle,
  • seule ombre au tableau, la plateforme du 3900 qui n’a pas du tout été à la hauteur de l’évènement en ne répondant pas aux questions, en minimisant la situation et en reportant l’erreur sur le .. client (sic!)
  • la chaîne de déploiement de la fibre optique sur nos territoires a aussi été perturbée car les sous traitants/installateurs d’Orange n’ont pas été avertis rapidement et ont manqué des rendez-vous client et ont donc ralenti la bonne progression d’activation de la fibre optique qui, petit rappel,  dépasse sur notre territoire ( près de 65%)  toutes les statistiques nationales ( plutôt autours de 20%).

alors on fait quoi ? : 

tous les acteurs de ce nouvel eco-système autours du numérique doivent se mobiliser pour prendre les bonnes mesures et les mettre en oeuvre, très récemment le gouvernement français a annoncé la budgétisation de 9,1 Milliards d’€ pour le numérique, pour une fois, pensons fonctionnement d’abord, continuité de service et investissement et rendement ensuite !

  • les opérateurs de télécommunication, en fait seul L’Opérateur Historique, tient ses engagements AMII,
  • l’agence du Numérique( plan France Très Haut Débit), rattachée auprès du 1er ministre et l’autorité de régulation des télécom (ARCEP), ont posé les premières pierres de l’édifice de construction du Très Haut Débit en France ( et tentent de rattraper le retard 24ème place européenne sur 28 ! et 47 ème place mondiale !),
  • les citoyens font l’effort de s’adapter à ce nouvel environnement du tout numérique qui est très invasif, en particulier à travers des associations telles la nôtre http://treshautdebitpaysdefrance.fr),
  • les élus doivent faire leur examen de conscience de l’envergure de l’enjeu et du challenge pour nos territoire, les discours ne suffisent plus, les décisions et les actions sont urgentes !

la fibre pour tous, partout, maintenant !

pour en savoir plus et passer un bon moment, lire l’excellent article de « l’activiste » du Pays du Gévaudan, relayé par la très utile association Ruralitic/ en cliquant sur ce lien