tout vous saurez tout sur la fibre à Bouffémont

Taux des habitations éligibles en fonction du débit à BOUFFEMONT

vous trouverez ci-joint la fiche résumée sur l’état du déploiement de la fibre optique en Val d’Oise de Zone ADSL
et plus particulièrement sur la commune de Bouffémont en cliquant ici
où nous sommes passés de la 4 142ème place nationale à la … 15° place française au 1T 2018 tant pour ses 100% de prises éligibles sur le territoire que sur la qualité du service offert avec l’opérateur Orange, installateur du réseau physique,
depuis le début du 3T 2018 de nouveaux opérateurs commerciaux ( FAI) proposent leurs services ce qui ouvre les possibilité de choix concurrentiel mais qui fait remonter la commune à la 20° place ds le classement !

si l’indicateur de taux d’adhésion était publié  c’est à dire si l’on classait notre commune sur le % de foyers raccordés ( la fibre est active dans le logement et les services sont « activés » par rapport au nombre total de foyers « éligibles » ( la fibre arrive près du logement) nous serions très probablement sur le podium national car le taux moyen sur le territoire français se situe autours des 20% alors que sur notre commune il est plus proche des 60% ! avec des quartiers proche du 95% !
le département du Val d’Oise via le Projet VORTEX, qui vient d’être primé aux European Broadband Awards , s’est fixé comme challenge un « taux d’adhésion » > 50 % ! … à suivre sur nos ondes !

Publicités

les vœux de Ruralitic Mon Territoire Numérique

2019, juste une mise au point

Cet automne, nous venons peut-être de trouver le point de fusion de la France.

La mondialisation numérique s’avère tantôt heureuse avec nos startups de la French Tech et les réseaux fibre qui feront dans quatre ans de la France le pays le mieux connecté d’Europe, et tantôt pas avec une ultra-domination des GAFAM, une exclusion numérique brutale et des emplois détruits en nombre dans un pays qui ne forme pas aux métiers de demain.

Les citoyens s’organisent ou se désorganisent autour des réseaux sociaux, zappant les corps intermédiaires et mettant les gouvernants en face d’un « peuple » hétérogène qui a son mot à dire, avide d’une nouvelle démocratie plus directe dont il dessine mal les contours. Après les « gilets jaunes » et quelque opinion qu’on ait sur ce mouvement, la France ne sera plus tout à fait la même…

Les territoires se découvrent fracturés, antagonistes devant un pouvoir central qui semble avantager les uns au détriment des autres. Et pour structurer les doléances, le débat public, et revenir au calme, l’État redécouvre les vertus de proximité et de sagesse des Maires.

2019 sera donc une année qui devra faire la synthèse de l’économie, de la politique et de la géographie. Et le Numérique, encore une fois jouera un rôle de premier plan…

 

LIRE LA SUITE

le déploiement de la fibre sur Bouffémont … des hauts et des bas !

le raccordement final du logement :

l’Opérateur de télécommunication Orange a, entant qu’Opérateur d’Infrastructure (OI), réalisé entre novembre 2015 et novembre 2017 un déploiement de … 100% de prises éligibles sur la commune ( soit 2503 prises), 

l’activation des prises optiques pour les  6177 habitants s’ effectue à un rythme soutenu, pour arriver à ce jour ( fin janvier 2019) à un taux de 65% ( évaluation de THD PdF) de prises activées par les différents FAI présents sur la commune depuis novembre 2018 Orange ( 1er fournisseur d’accès) rejoint par Free, Bouygues télécom et bientôt SFR),

depuis le début de l’année 2018 certaines difficultés se sont fait jour avec des complications dans la recherche de solution pour le raccordement final des foyers ( difficulté de passage du câble, constat d’impossibilité, mauvaise adresse postale, à diverses échelles qui génère en fin de compte un mécontentement chez les candidats à la fibre.

Grâce au professionnalisme et à la bonne volonté et de certains installateurs (Orange ou sous traitants) certains cas se résolvent mais un bon nombre restent en suspens ! à suivre …

la maintenance du réseau aérien :

Avec l’après déploiement se pose la question de la maintenance du réseau aérien, depuis un coup de vent au Printemps 2018 et la chute d’un chêne dans le haut de la rue François Mitterrand plusieurs poteaux edf et télécom ont été détruits et les installations ( fils et boîtiers PBO de raccordement) sont toujours en souffrance ( voir photo) ;

qui est en charge de la maintenance depuis la disparition du Service Universel du téléphone ?

 

 

 

 

 

 

 

autre aspect post déploiement celui de la sécurité des armoires de rue appelées PM ou SRO ( Sous Répartiteur Optique) situées sur la voie publique et subissant régulièrement des actes de vandalisme, souvent gratuits car la fibre optique n’est pas un composant monnayable, mais avec des conséquences qui pourrait être dramatiques tant pour le particulier que pour le professionnel ou les services publiques car internet, TV et téléphone passent systématiquement par ce média.

Quelles mesures prendre ? renforcement ou changement de mode de fermeture, caméra de surveillance embarquée, … ?

 

 

 

 

 

 

 

 

et si la fibre ne tenait qu’à 1 fil !

Quand la Fibre est là et que vous devenez accroc, Elle, peut, sans crier garde, sans prévenir, se décrocher sous un coup de vent malicieux qui va faire chuter un gros arbre à proximité du passage en aérien ,

et crac ! une 1/2 douzaine de poteaux bois, métal ou ciment par terre et qq 10zaines, voir une petite centaine « d’abonnés » à la fibre se retrouvent dans le noir, un comble pour celle qui véhicule la lumière !

 

 

 

 

 

 

Petit coup de vent, et pas de chance, l’arbre tombe juste sur l’une des dernières voies de la commune où les fils de télécommunication n’ont pas été enfouis … dommage !

analyse des discours officiels sur la Fibre Optique

Commentaires de l’association Très Haut Débit en Pays de France :

à partir d’extraits des discours parus dans la lettre d’info de Valdoise.fr du 8 mars 2018 suite à l’inauguration du NRO de Magny en Vexin du 7 mars 2018 :

« Avec cette nouvelle installation, ce sont près de 7 000 foyers, entreprises et sites publics de 24 communes … »

bravo pour l’initiative !

ceci est une très bonne nouvelle de la prise en compte simultanée des résidentiels, des professionnels et des services publics des villes et des villages, car Internet est une ressource classée au patrimoine de l’UNESCO et doit donc être partagée entre tous !

Mais l’excessif optimisme des délais annoncés est à prendre avec quelques précisions :

« tous les habitants des communes du Vexin auront accès progressivement à partir de l’été 2018 aux services et usages du très haut débit. »

+ qq mois entre 8 et 18 !

En effet, les 3 premières étapes de la mise en place d’un réseau de fibre optique (NRO-SRO-PBO), à la charge du concessionnaire de la DSP ( Délégation de Service Publique), l’OI (Opérateur d’Infrastructure), sont effectivement réalisables dans des délais maîtrisés dès lors que les anticipation, planification et réservation de ressources sont correctement réalisées par le prestataire et ses sous-traitants …

mais l’issue de ces étapes donne une prise éligible et non opérationnelle !

Il faut y ajouter les délais de réglementation de la concurrence ( 3 mois de gel) , de démarchage des FAI ou appelé OC (Opérateurs Commerciaux) s’ils se présentent sur les secteurs concernés !, les interventions de câblage entre le PBO et la partie privative (après signature du contrat, prise de rendez-vous et solutionnement des difficultés de passage de la fibre dans la partie privée, …) qui ajoute très souvent plusieurs mois au délai annoncé. D’autre part le délai entre les premiers raccordements et … le dernier se compte en … années voire … pas du tout, puisque les opérateurs ont la possibilité légale de ne pas faire plus de … 80 % des zones prévues !

et c’est au bout de quelques » galères » que l’on obtient une prise raccordée ou activée et prête, enfin, à bénéficier de la formidable avancée technologique mais aussi de bien être que procure ce nouveau média qui fait faire un bon de 100 à 1000 par rapport à l’adsl dit « haut débit » mais limitée à 15Mb/s voire beaucoup moins dans 65% de cas inférieure à 3 Mb/s et surtout dissymétrique ( trafic montant et descendant émission ou réception 8 fois inférieur))

les préconisations de l’association Très Haut Débit en Pays de France :

  • disposer d’un tableau de bord sur un site internet avec cartes interactives pour information des élus  locaux et des citoyens au fil de l’eau avec mise à jour en temps réel avec des prévisions à 2 semaines, 1 mois, 3 mois et 6 mois.
  • informer par des réunions publiques préalables les citoyens pour bien se préparer à l’arrivée de ce nouveau média,
  • préparer les usages et les applications qui utiliseront ce formidable média dans les domaines :
    • de la santé ( cabinets médicaux, centres de soins, Ephad, hôpitaux, clinique, service à la personne, …)
    • de l’éducation ( écoles, collèges, lycées, déports de centres universitaires, .. ) généralisation des MOOC,
    • la mise à disposition de services publiques accessibles 24/7, ( poste, mairie, social, transport, …)
    • le développement de la vie politique et des échanges citoyens-élus,
    • de la sécurité des biens , des locaux et des personnes ( renforcement des réseaux de vidéo surveillance basés sur les caméra IP),
  • ne pas oublier la sécurité des équipements télécom, armoire de rue (SRO) et PBO en aérien car ils deviennent les maillons indispensables et « de survie » pour chacun d’entre nous, particuliers, professionnels et services publics.
  • préparer le service après-vente et mettre des Chatbots avec de l’IA pour assurer le service et le conseil en cas de soucis techniques, commerciaux ou simplement d’utilisation.

lancement du « Club » des villes fibrées en Val d’Oise par Orange !

ce jeudi 30 novembre 2017, Orange IdF a lancé ,

 » Le premier Club des Villes Fibrées #OrangeIDF inauguré aujourd’hui au Show Room Orange de Soisy sous Montmorency en présence des maires de : Enghien,Osny,Pontoise,Piscop,Moisselles,Sannois,Cergy,Bouffemont,Ermont et Villemonble . Merci aux Conseillers Departementaux , Maires et élus présents lors de la remise des trophees Villes Fibrees . Ce soir présentation de la Smart City pour le Smart Citizen. »

par Bruno Clinckemaillie

l’Association le « Très haut Débit en Pays de France »  avait fêté  cet évènement 2 semaines au paravant, le 18 novembre 2017, au Centre Culturel de Bouffémont.
cette « Rencontre de la fibre » a été l’occasion de montrer que « la mise en commun d’efforts élus-citoyens a payé ! » , elle a réuni près de 100 personnes :

  • adhérents de l’association,
  • sympathisants de la commune et de communes alentours
  • ainsi qu’une 10 zaine d’élu locaux et départementaux actuel et ancien,

à noter « l’absence » marquée et remarquée de l’Opérateur Orange pourtant invité et bienvenue dans cette assemblée ! …

mais l’Opérateur historique se doit de ne participer qu’aux manifestations qu’IL organise, semble t-il ?!

 

et la lumière fût !

ouf ! au bout d’une bonne dizaine de jours dans le « noir numérique« , de la télévision à internet en passant par le téléphone et autres objets connectés, tous étaient éteints !

et puis la lumière optique est revenue !

questions : mais que s’est-il donc passé ? quelles sont les conséquences d’un tel incident sur notre vie numérique, notre vie professionnelle, notre vie de citoyen ? qui est, qui sont le ou les fautifs ? comment se prémunir contre ce type d’évènement ? quelles précautions à mettre en oeuvre ? …

à l’heure où nos sociétés s’engouffrent dans le tout numérique pour le meilleur, en espérant que le pire n‘arrive pas, il est de « Salut Public » de prendre les bonnes décisions et mettre en oeuvre les actions qui protègeront nos installations, et rendront sereine notre vie de tous les jours.

prémices : en mars dernier ( 2017), lors de l’installation des armoires de rue, (les PM/SROptique), nous avons pu constater une vague de vandalisme sur notre commune qui a endommagé l’ensemble des armoires en forçant les serrures, charnières et portes elles même, fort heureusement, pour cette fois au moins, aucun équipement optique n’a été endommagé car aucun dispositif lié à la fibre optique n’a de valeur marchande ( contrairement au cuivre ou aux équipements électrique ou électronique). Lorsque notre association avait mis en avant les possible conséquences et demandé de prendre quelques mesures minimum telle la pose de caméra de surveillance ou de changement de type de serrure, la seule réponse de la Mairie a été un édito sarcastique et limite polémique mais rien n’a été fait et il ne reste qu’à attendre que le pire arrive, … eh bien il est arrivé mais par un autre biais :

la grande panne : le vendredi 22 septembre 2017, un engin de travaux public du chantier près de la gare de Domont, dans le cadre de rénovation du futur centre ville, a arraché un ensemble de câbles de télécommunication certainement balisé par le filet vert habituel ( à vérifier) et référencé dans les bases de données de l’opérateur Orange (confirmé), mais …probablement pas pris en compte par le chantier avec un dysfonctionnement dans le processus d’autorisation de travaux sur la voie publique (affaire à suivre … sans rien lâcher, le citoyens « numérique » a le droit de savoir !)

bilan : près de 2000 foyers sont privés de télécommunication, internet, téléphone fixe et télévision par internet sans distinction de technologies adsl ou fibre optique pour une bonne dizaine de jours, c’est long quand on commençait à s’habituer à avoir des temps de réponse à la vitesse de la lumière !
une nouvelle tranchée de génie civil, de plus de 600m, a été nécessaire pour re-déposer de nouveaux câbles téléphoniques cuivre ( un comble !) et optiques ( ils n’avaient pourtant que quelques mois pour une durée de vie programmée de .. 1 siècle), puis la re-connexion et surtout les 100 taines de soudures de fibre optique à réaliser en quelques jours, …

que fait Orange ? ( phrase assez souvent entendue pendant cette semaine noire …)
eh bien l’Opérateur de Télécommunication a « assuré ! » sur tous les tableaux, enfin presque ! :

  • un site internet de http://suivi-des-incidents.orange.fr  a permis à chacun d’entre nous d’être informé en quasi temps réel de la progression de la résolution de la coupure avec des dates qui, si elles ont évoluées, ont été mise à jour régulièrement et tenues. site simple où seul le n° de téléphone est requis pour obtenir l’état de nos équipements personnels,
  • des agents en boutique qui, bien que débordés dans les premiers jours, ont assuré en proposant des solutions de dépannage, certes limitées à l’internet, mais fonctionnant immédiatement avec des performances honorables (débit  équivalent à un bon adsl, volume de 10 Go soit une bonne réserve d’un mois de surf et autres activités classiques sur internet et pour 2 mois et gratuite !)
  • les travaux ont été déclenchés très rapidement et les premières re-connexions réalisées au  bout de qq jours pour certains, il semble que les travaux de remise en service ont été mené en procédure d’urgence en rapport avec la gravité de la situation qui impactait tant des particuliers que des professionnels dont l’accès à internet est une question de survie professionnelle,
  • seule ombre au tableau, la plateforme du 3900 qui n’a pas du tout été à la hauteur de l’évènement en ne répondant pas aux questions, en minimisant la situation et en reportant l’erreur sur le .. client (sic!)
  • la chaîne de déploiement de la fibre optique sur nos territoires a aussi été perturbée car les sous traitants/installateurs d’Orange n’ont pas été avertis rapidement et ont manqué des rendez-vous client et ont donc ralenti la bonne progression d’activation de la fibre optique qui, petit rappel,  dépasse sur notre territoire ( près de 65%)  toutes les statistiques nationales ( plutôt autours de 20%).

alors on fait quoi ? : 

tous les acteurs de ce nouvel eco-système autours du numérique doivent se mobiliser pour prendre les bonnes mesures et les mettre en oeuvre, très récemment le gouvernement français a annoncé la budgétisation de 9,1 Milliards d’€ pour le numérique, pour une fois, pensons fonctionnement d’abord, continuité de service et investissement et rendement ensuite !

  • les opérateurs de télécommunication, en fait seul L’Opérateur Historique, tient ses engagements AMII,
  • l’agence du Numérique( plan France Très Haut Débit), rattachée auprès du 1er ministre et l’autorité de régulation des télécom (ARCEP), ont posé les premières pierres de l’édifice de construction du Très Haut Débit en France ( et tentent de rattraper le retard 24ème place européenne sur 28 ! et 47 ème place mondiale !),
  • les citoyens font l’effort de s’adapter à ce nouvel environnement du tout numérique qui est très invasif, en particulier à travers des associations telles la nôtre http://treshautdebitpaysdefrance.fr),
  • les élus doivent faire leur examen de conscience de l’envergure de l’enjeu et du challenge pour nos territoire, les discours ne suffisent plus, les décisions et les actions sont urgentes !

la fibre pour tous, partout, maintenant !

pour en savoir plus et passer un bon moment, lire l’excellent article de « l’activiste » du Pays du Gévaudan, relayé par la très utile association Ruralitic/ en cliquant sur ce lien

la grande panne de la fibre …

Statistiquement un incident technique, que dis-je, une catastrophe, enfin relativisons par rapport aux typhons et autres tremblements de terre, ça arrive … un jour et il a fallut que cela tombe sur nous, pauvre Haut-Village et une bonne partie du Trait d’union et de la rue François Mitterrand à Bouffémont, commune tout nouvellement fibrée, heureuse de l’être et déjà accro !

En effet ce vendredi 22 septembre 2018 premier jour d’un automne qui s’annonçait plutôt clément et crac le crash plus de signal optique dans les armoires PM300 et PM306 situées près de l’orée des Elfes et desservant le Haut-Village, la rue F. Mitterrand et une grande partie du Trait d’Union.

Réflexe coup de fil, avec le mobile, ou son bon vieux téléphone analogique lorsqu’on l’a conservé, donc appel du 3900 qui est totalement débordé avec seulement le robot qui envoie un sms sur votre mobile en indiquant l’adresse du site d’information incident orange :
http://suivi-des-incidents.orange.fr/infos-incident-local-internet-TV-telephone-fixe
notez le dans vos favoris c’est plutôt bien fait !
et voici ce que l’on obtenait le vendredi 22/9 en début d’après midi : pas si mal avec l’annonce d’un rétablissement le soir même vers 17h !
Mais les choses se gattent car dans la soirée l’échéance de rétablissement passe à vendredi 29/9 17h  c’est à dire 8 jours de travaux !
Alors quoi faire ? eh bien se diriger vers l’agence Orange la plus proche et demander un « domino » ou « air box » avec un n° d’incident fourni par la plateforme du 3900.
De retour chez vous, vous mettez en charge et en marche ce « routeur-mobile » qui va vous permettre de palier au manque d’internet avec un débit 3G/4G acceptable, bien que très inférieur à celui de la fibre avec lequel on commençait à s’habituer et avec un volume de donnée de 10Go ( confortable si l’on ne regarde pas trop de vidéo), mais adieux TV et autre téléphone numérique !
Et voilà y a+K attendre le rétablissement. En attendant va falloir maintenir la pression sur l’opérateur Orange ainsi que sur le département Val d’Oise Numérique et son partenaire TdF en charge du déploiement de la fibre optique sur le Vexin, car le process de plan B ou SAV n’est pas au point !!!

les actions citoyennes menées par l’Association Très Haut Débit en pays de France ..

… depuis plus de 6 ans ont porté leurs fruits, où en sommes nous au 16 janvier 2017 :

  • fin 2016, près d’1/4 des foyers dispose de la fibre optique ( env. 500) et 1/3 de prises sont
    raccordables ( env. 750) soit un taux d’adoption de plus de 66% !
  • fin 2017 100% des foyers Bouffémontois seront raccordable et certainement 70% seront raccordés
    au vu de l’appétence des habitants de ces territoires dans l’ombre numérique !
  • d’ici à 2022, un très gros chantier va s’ouvrir avec le lancement du projet Vortex auquel l’association va s’atteler
    en soutien, information et expertise auprès des citoyens, des élus locaux et des associations telles
    dynactive, association des entreprises de Plaine Vallée.

le point … mort … sur le déploiement de la fibre optique à Bouffémont

Aujourd’hui 24 septembre 2016, c’est l’Automne.

Où en somme-nous des promesses du Printemps suite à la réunion publique avec Orange du 15 mars 2016 ?

durant l’été :

  • 6 nouvelles armoires fibre optique ( les S.R.O. ou sous répartiteurs optique ou armoire de rue) ont  » poussé » dans 4 quartiers de Bouffémont :
    • 1 au début de la rue Jean Baptiste Clément ( devant le centre Culturel),
    • 2 au carrefour de la Boulangerie du Village ( angle rue F. Mitterrand-rue Berthelot),
    • en passant par les 2 du carrefour Orée des Elfes-Collège
    • et enfin 1 à l’école maternelle du Trait d’Union
      (voir l’article  » et de 6 ! »),
  • des tourets de fibre optique ont déversé leur long ruban noir à travers les grandes artères de Bouffémont reliant ainsi ces 6 armoires au N.R.O. ( Noeud de Raccordement Optique, ancien « Central Téléphonique PtT »),
  • des Plaques de rue se sont soulevées pour permettre le « tirage » des fibres optiques jusqu’aux P.B.O. ( Pont de Branchement optique, les « chambres télécom » situées dans les quartiers ( voir les photos devant l’école du Village et rue Pasteur devant l’entrée de la Cerisaie) , d’autres ont été vue dans le Trait d’Union.

et maintenant ?

c’est le gel de 3 mois, imposé, pour que la concurrence se manifeste et puisse se positionner comme futur acteur de la fibre Optique sur Bouffémont en réutilisant l’infrastructure mise en place par l’opérateur Historique Orange, qui s’était engagé par convention AMII auprès du Département du Val d’Oise et du Gouvernement français pour seulement 36 communes du Val d’Oise dont notre territoire d’ici 2020-2022.

que reste t-il à faire ?

ce sont les derniers 100 m puis le raccordement jusqu’au salon qui sont les plus compliqués ( le P.T.O. ou point Terminal optique, un petit boitier de 15*15cm qui apporte la fibre optique jusque dans la maison ou l’appartement :

  • plusieurs rues de Bouffémont n’ont pas d’infrastructure enterrée et l’accès en aérien nécessite l’intervention de camion-nacelle et surtout d’autorisation des exploitants des réseaux électricité ou éclairage public propriétaires des poteaux sur lesquels la fibre va se déployer,
  • le passage de la voie public au domaine privatif nécessite une coordination avec les propriétaires ou les syndics de co-propriété ou les bailleurs de logements sociaux dont une décision en assemblée générale était nécessaire pour donner le droit d’accès aux opérateurs télécom ( aujourd’hui cette formalité a été allégée et le conseil syndical peut la donner),
  • enfin les derniers mètres ceux de l’arrivée de la fibre dans le foyer ne sont pas toujours simples :
    • le conduit actuel où passe le fil téléphonique doit être libre d’accès ( éboulement, racines, coudes, …)
    • ou bien prévoir la création d’une nouvelle tranchée ou passage car les techniciens ne réaliseront pas de travaux de génie civil seulement le passage de la fibre dans un conduit existant ( ou en aérien jusqu’au domicile),
    • enfin il faudra décider de la pièce et de l’endroit exact où vous souhaiterez installer la « Box », point central du raccordement de tous vos équipements connectables ( PC, tablettes, smartphone, TV, téléphones, radio, décodeur canal, console de jeu ou tout autre équipement reliable au réseau internet. ( attention cas particulier pour les alarmes téléphoniques, contacter votre prestataire de surveillance)

cette dernière phase devrait logiquement commencer rapidement et devrait durer au moins 6 mois pour raccorder toute la commune de Bouffémont.

Comment serons-nous prévenus ?

  • tout d’abord consulter la carte de déploiement d’Orange mise à jour très régulièrement  (lien colonne de droite du site)
  • et déposez votre email afin de recevoir un courrier personnalisé dès l’arrivée de la fibre près de chez vous,

mais tout ceci sera très certainement précisé lors de la réunion publique organisée le jeudi 20 octobre 2016 au centre de loisir re Champollion à Bouffémont à partir de 19h avec l’Opérateur Orange.

venez nombreux ! et pour toute questions ou précisions ou soutien contactez l’association Très Haut Débit en Pays de France

email : treshautdebit.paysdefrance@gmail.com